g

Gravida proin loreto of Lorem Ipsum. Proin qual de suis erestopius summ.

Recent Posts
[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
Follow Us:
Back to top

Villa Totò

  /  Expériences   /  La famille Ventimiglia et leur demeure à Castelbuono

La famille Ventimiglia et leur demeure à Castelbuono

Pour apprécier pleinement vos vacances, vous devez visiter certains des nombreux villages voisins, dont Castelbuono.

Le centre est à environ 423 mètres au niveau de la mer, sur les pentes du col Milocca:

Au nord, entre les centres de Pollina ;
Au sud, entre les montagnes de Madonie ;
Au sud-est, Geraci Siculo ;
À l’est, San Mauro ;
À l’ouest, Isnello et Gibilmanna.

En outre, il est partie du Parque de les Madonies. Le village a été fondé par les Ventimiglia, Seigneurs du Comté de Geraci.
François Ier Ventimiglia a construit un château en 1316 qui était flanqué de la résidence de sa famille, à travers la structure qui dominait déjà Yp Sigro, un petit hameau d’environ 300 habitants en 1282.

Grâce à la construction, la petite communauté pouvait se développer et s’étendre, jusqu’à ce que Jean Ier décide de s’y installer avec sa cour en 1454. Il a ainsi permis à Castelbuono de devenir le centre le plus énergique et dynamique du grand patrimoine de Ventimiglia. Lorsque Giovanni déménagea, il décida d’apporter le plus grand symbole de la valeur de la famille Ventimiglia: la Sainte Relique du crâne de Sainte Anne, donnée plus tard à Guillaume par le Duc de Lorraine.

Le Château et la relique de Sainte Anne
Le Château et Sainte Anne, patron du village, constituent les deux pivots de multiples événements à Castelbuono. Déjà pendant le XV siècle, la cour a décidé d’accueillir des intellectuels de renom de cultures différentes mais surtout de grand prestige. Digne d’attention est F. Laurana, lequel a travaillé au Mausolée des Ventimiglia. Dans le même temps, en autre, à l’interne et à l’externe des murs, ont été érigés, grâce à la touche des maîtres bâtisseurs de Lombardie et de Toscane. Ils se consacrent avant tout à l’expansion urbaine du centre féodal de Castelbuono, qui devient une capitale vers le XVIe siècle. La vie culturelle de la ville est très dynamique et essentielle.

Sûrement ils furent les Serpotta qui, en travaillant à la chapelle de Saint Anne, ont contribué considérablement au développement du plan d’urbanisme de la ville, et dans les années 1920, le château a été rénové à plusieurs reprises. Les Ventimiglia, comme preuve de leur amour pour la culture et les arts, ils ont offert à la ville un théâtre. Pendant cette période, naquirent beaucoup d’académies littéraires, et parmi les figures importantes est certainement celle de Torquato Tasso, qui était aussi un artiste à la cour.

Cependant, à la fin du 18e siècle, cette vague de progrès et de production s’est progressivement ralentie et s’est même arrêtée, jusqu’aux scénarios du 19e siècle. La disparition de la grande noblesse aussi a marqué cette période. De cette manière Castelbuono expérimenta la présence d’autres familles qui, des années plus tard, ont néanmoins souligné son prestige.

Enfin, en 1818-1820 le Château fut gravement endommagé par plusieurs tremblements de terre, de conséquence l’église Matrice Nuova perdit ses clochers et son dôme, et le dernier étage du Château a même été démoli. Au début du XXe siècle, la municipalité a acquis le château et, avec lui, la relique du crâne de Sainte-Anne.